L’ONBOARDING OU L’ART DE L’INTEGRATION (1/2)

On se souvient toujours de la première heure passée dans sa nouvelle entreprise. 20% des nouveaux embauchés songent à partir dès le premier jour si l’intégration ne se passe pas comme prévu. Alors comment réaliser un onboarding réussi ?

Partager

Premier jour dans votre nouveau job. Vous êtes à la fois stressé et excité de découvrir votre nouvel environnement de travail. Comprendre les missions et faire vos preuves rapidement : ces quelques mots résonnent en boucle dans votre tête. Ça y est : le moment tant attendu est arrivé. On vous accueille, vous fait visiter tous les services au pas de course et vous voilà devant votre bureau : le téléphone ne fonctionne pas, les mots de passe de l’ordinateur sont introuvables et vos nouveaux collègues daignent à peine lever les yeux pour vous saluer. Le soir, vous êtes soulagé de rentrer chez vous et faites tout pour ne pas penser au lendemain.

Et non, l’arrivée d’un employé dans l’entreprise n’est pas une chose à prendre à la légère : 20% des nouveaux embauchés songent à partir dès le premier jour si l’intégration ne se passe pas comme prévu. Alors quel impact l’onboarding peut-il avoir sur le futur collaborateur ?

Qu’est-ce que l’onboarding ?

On se souvient toujours de la première heure passée dans sa nouvelle entreprise, d’où l’importance de soigner l’intégration du petit nouveau. L’onboarding, littéralement « embarquement », désigne tous les processus d’accueil pouvant être mis en place pour le nouvel employé. Le but de cette démarche est d’accélérer sa prise de connaissance du domaine d’activité, du fonctionnement de l’entreprise, des valeurs qu’elle défend et surtout, des missions que le collaborateur devra effectuer sur le court et long terme. Si ce process d’intégration parait aussi important de nos jours, c’est que le chiffre du turn-over explose lorsque l’entreprise donne une mauvaise image à l’employé dès le premier jour. En plus d’un départ précipité du collaborateur, la valse des nouveaux entrants en démoralise plus d’un dans les bureaux. Ainsi, il est primordial de percevoir le temps d’intégration d’une nouvelle recrue comme un bon investissement à tous les niveaux plutôt que percevoir ceci comme des minutes perdues à ne pas faire monter le chiffre d’affaires. Alors, comment réaliser l’onboarding parfait ?

Les différentes étapes d’un Onboarding réussi

            OBJECTIF : AVANT INTÉGRATION

Transmettre les éléments concernant l’administratif avant l’arrivée de l’employé ou encore, réaliser un afterwork avant l’intégration dans l’entreprise. Cela permettra de rendre le jour J plus agréable en consacrant la journée à la définition des premières missions, à un pot d’accueil et à la visite des bureaux.

« On a eu un afterwork qui m’a permis d’arriver dans un contexte détendu, en enlevant toute barrière conventionnelle. Tu fais connaissance avec tes nouveaux collègues, c’est une bonne approche pour s’intégrer » (Johann, Consultant chez Co-Efficience)

              Actions possibles

  • Envoi d’un fascicule de bienvenue au nouvel employé dans lequel il pourra retrouver la présentation de l’entreprise, des clients, des employés, des services …
  • Présentation de son contrat de travail, sa fiche de poste, aperçu du règlement intérieur de l’entreprise …
  • Nom et statut du parrain qui le prendra en charge
  • Anticiper l’aspect matériel de l’intégration (portable, véhicule de fonction, badge…)

          OBJECTIF : LE JOUR J

Réussir la prise de contact et donc, favoriser les échanges entre le nouveau collaborateur et les employés de différents services. De surcroît, l’accompagner sur certains points pour qu’il soit plus à l’aise dans son nouvel environnement de travail.

« J’ai passé toute ma première journée avec Benjamin (Co-fondateur de Co-Efficience) qui m’a expliqué dans le détail tout ce que propose le cabinet, les projets qu’ils avaient en cours, toute la stratégie de communication … Cela m’a aidé à tout savoir sur l’entreprise dès mon premier jour en plus de formations sur les méthodes de travail qu’on applique en tant que consultant » (Diane, Consultante chez Co-Efficience)

            Actions possibles

  • Visite de l’entreprise et présentation des services
  • Pot d’accueil avec les autres collaborateurs
  • Présentation du parrain
  • Réunion avec la Direction
  • Présentation du poste de travail et des missions à réaliser
  • Cadeau de bienvenue

RETROUVEZ LA SECONDE PARTIE DE L’ARTICLE SUR NOTRE BLOG 

Suivez-nous
RH Advisor
Les candidats ont donné leur avis
4.7 (129 avis)